Différence entre psychologue, psychiatre, psychothérapeute et psychanalyste

Le psychologue 

Le psychologue a réalisé des études de psychologie pendant 5 ans au moins (master) ou 8 ans (doctorat) dans une université publique ou privée.

Comme le psychiatre, c’est un professionnel de la santé psychique qui cherche à apaiser les souffrances psychologiques. Cependant, il ne peut prescrire de médicaments contrairement au psychiatre.

Le rôle du psychologue est d’offrir à la personne un espace de parole, d’écoute bienveillante, neutre et confidentielle, dans le but d’apaiser les souffrances psychologiques, notamment en aidant la personne à trouver ses propres solutions. Le psychologue ne donne pas de conseil et n’émet pas de jugement.

Il est orienté par une grande diversité de courants théoriques et par son expérience professionnelle personnelle.

Ses pratiques sont variées comme le précise le Code de Déontologie des Psychologues actualisé en 2012 qui encadre la profession :  » Article 3 : Ses interventions […] relèvent d’une diversité de pratiques telles que l’accompagnement psychologique, le conseil, l’enseignement de la psychologie, l’évaluation, l’expertise, la formation, la psychothérapie, la recherche, le travail institutionnel. Ses méthodes sont diverses et adaptées à ses objectifs. Son principal outil est l’entretien. » . Mais il peut aussi réaliser des bilans psychologiques ou animer des groupes de parole.

Le psychiatre

Le psychiatre est un médecin : il a fait des études de médecine en se spécialisant en psychiatrie.

Il peut poser un diagnostic de trouble mental en fonction des critères du DSM en vigueur (Manuel diagnostic et statistique des troubles mentaux).  Il peut prescrire des médicaments.

Le psychothérapeute

Psychothérapeute est un titre qui peut être porté par différents professionnels de santé : psychiatre, médecin, psychologue, psychanalystes.

C’est un titre encadré par la loi  (voir le site Legifrance).

La loi précise les professions qui peuvent y prétendre ainsi que le volume horaire précis de formation théorique et pratique dans le domaine de la psychologie et psychopathologie clinique nécessaire pour l’obtenir.

Le psychanalyste 

La cure de psychanalyse est une relation thérapeutique régulière et sur le long terme (plusieurs années) entre un analysant et un analyste qui consiste, en amenant l’analysant à dire tout ce qui lui vient à l’esprit, à permettre une prise de conscience de certains éléments inconscients du fonctionnement de la personne. Cela permet à l’analysant de se libérer davantage de ses influences inconscientes, de dépasser ses souffrances, ses traumatismes, d’apprivoiser ses qualités et ses manques.

Le psychanalyste doit avoir lui-même suivi une cure analytique pour mieux se connaitre soi-même et ce qui se produit dans une cure. Il a suivi une solide formation théorique psychanalytique au sein d’une société de psychanalyse ou école de psychanalyse de son choix. Les écoles de psychanalyse et l’enseignement qui y est fait varient en fonction du courant théorique dans lequel elles s’inscrivent.