Les différents types de thérapies

Quel que soit la démarche dans laquelle vous vous engagez, il est primordial que le psychologue et vous construisiez une relation de confiance parfois appelée alliance thérapeutique. Cette relation repose sur la bienveillance, les qualités d’écoute, la disponibilité, l’empathie, la neutralité du praticien. Avec lui, vous déterminez l’objectif des entretiens psychologiques qui peuvent être :

Le soutien psychologique

Lors d’un soutien psychologique, le psychologue vous aide à traverser une période difficile de votre vie en vous permettant d’activer certains processus psychologiques (ex, lors d’un deuil). Le but est d’améliorer votre adaptation à votre environnement et dans vos relations sociales, tout en respectant vos désirs et vos besoins.

La psychothérapie 

Une psychothérapie recherche l’obtention d’un équilibre psychologique global par le biais d’une réorganisation partielle de votre fonctionnement psychologique. Elle peut utiliser différentes méthodes et relever de différentes conceptions du psychisme.

L’hypnothérapie 

C’est une psychothérapie qui repose sur l’utilisation de la technique hypnotique. Voir Consultation en Hypnothérapie

La psychothérapie psychanalytique

La psychothérapie psychanalytique est un type de psychothérapie qui fait appel aux théories psychanalytiques.

La psychanalyse est née des influences croisées d’une petite communauté scientifique (dont Freud et Jung) s’intéressant  à l’inconscient. La technique psychanalytique a été nommée comme telle il y a environ un siècle par Sigmund Freud. Depuis, de nombreux médecins psychiatres et des psychanalystes ont fait mûrir les idées de Freud grâce à leur expérience clinique et leurs recherches. Ils ont étendu l’application des théories psychanalytiques à différents types de troubles psychiques (traumatismes, personnalités états limites etc.), à différents publics (enfants, nouveau né, personnes âgées) et à des dispositifs différents (par exemple, psychothérapie de groupe, psychothérapie familiale)

Dans une psychothérapie d’orientation psychanalytique, tout repose d’abord sur une alliance thérapeutique, une relation de confiance entre la personne et le psychologue. Vous êtes invité à dire ce qui vous vient à l’esprit même si cela semble hors de propos, inintéressant, choquant, honteux … Par les interventions du psychologue, vous allez être amené à vous questionner de façon inédite sur vous et les évènements de votre vie. Votre souffrance sera entendue et mise en sens. Des liens pourront être faits entre différents moments de votre vie, en particulier entre votre vie actuelle et votre enfance ou votre adolescence.

Au sein de la relation thérapeutique, vous serez peut être amené à ressentir des émotions vis à vis de votre thérapeute, à lui prêter des pensées, ou à vous comportez avec lui de la même manière qu’avec une autre personne importante pour vous (en général de votre famille). C’est ce qu’on appelle le transfert. Ce transfert révèle un type de relationnel que vous développez dans certaines situations : le psychologue en vous aidant à le mettre en évidence et à l’expliquer vous aidera à rendre conscient certains mode de fonctionnements inconscients.

La psychothérapie psychanalytique vise le réaménagement partiel de votre fonctionnement psychique par le travail autour de vos symptômes.

Les symptômes sont des comportements, des actes, des pensées qui vous permettent de gérer le conflit entre vos désirs inconscients et les interdits, obligations ou contraintes construites avec l’éducation que vous avez reçu  ou ceux imposés par la vie en société. Ces symptômes sont souvent source de souffrance et sont le plus souvent la raison pour laquelle vous consultez le psychologue au départ.